10 raisons de se remettre au vélo

Se mettre au RPM

Depuis quelques semaines je pratique le RPM*. Pourquoi : parce que c’est cardio, c’est très dense et efficace pour se remettre en forme et récupérer du souffle. Bonus, on rencontre du monde et on a une super ambiance !

Le RPM, c’est quoi ?

RPM (revolutions per minute) se pratique sur un vélo spécial, hybride entre le traditionnel vélo de salle et celui de course. L’entraînement se fait selon des phases plus ou moins intenses qui vont permettre de simuler avec des résistances des courses et des montées plus ou moins actives. Pour couronner le tout, le rythme de travail se fait au son de la musique !

*RPM Musique exemple

Pour ma part, le RPM est devenu un vrai défouloir. À chaque fin de séance, je me dit que jamais je reviendrai mais j’y retourne toujours.

Pour faire simple une séance de RPM c’est 45 minutes pour brûler en moyenne 675 calories avec une intensité moyenne à forte.

La séance de RPM

Une séance dans les règles de l’art, se déroule sur 9 morceaux avec des mouvements et des enchaînements propres à chaque étape.

  1. Échauffement des jambes et augmenter la température centrale. À ce moment là, la cadence est facile et la résistance légère.
  2. Augmentation de la vitesse et de l’intensité pour s’approcher de sa vitesse maximale. On est sur une route plate, on monte des cols, on galère beaucoup mais il faut voir la résistance comme une récompense !
  3. Terminer la séance en douceur. On est sur la récupération et l’étirement.

Le tout en groupe, ce qui permet de renforcer sa propre motivation et découvrir une nouvelle dynamique !

Petit conseil pour les débutants : pensez à vous équiper d’une sur-selle ou d’un cycliste en peau de chamois pour limiter les frottements. Les premières séances sont difficiles, mais la progression est rapide.

Pour nos warriors déjà en place, laissez un commentaire pour nous dire ce que vous préférez dans le RPM !

*RPM : concept LesSmills

Écrire un commentaire